Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 décembre 2018

Le temps est si court

Arrête-toi.

Prends une photo.

Ici, tout est bien, tout est beau.

Mon Grand, mon Homme,

mon pas pareil.

Celui qui a la voix

Celui qui regarde doux

Celui qui dépoussière la trace, sans voie, qui marquait mon corps en arrière.

Dis-moi

Dis-moi qu'un jour955b20a5363e56759b779c1fe602513b.pngce sera ça.

A CHACUN SON MANTRA

 

 

FAIRE BEAUCOUP AVEC PEU

 

 

 

 

22 novembre 2018

Et un cobra

et_un_cobra.jpg

12 novembre 2018

ou Rien

        Capture d’écran 2018-11-12 à 19.55.21.png 

 Capture d’écran 2018-11-12 à 19.55.03.png

 

 

 

 

09 octobre 2018

Photogramme The Mermaid of Auderville Sarah Moon

sirène.jpg

O mar não fala. Os que lhe sobrevivem, sim

 

 

 

30 août 2018

Isola

Ungaretti.jpg

Même tout petit

ça m’a fait bizarre quand tu as raccroché.

Je me suis dit que oui, décidément, tu auras toujours raison : que les enfants, la maison aussi, les histoires de parents, les disputes du dimanche soir. Un toit, l’amour, des êtres vivants. Les choses de la vie, les choses d’une vie que l’on arrache pas en passant.

Que c’est toujours cela qui gagne, qui remporte l’objet sur petite la voix du soir qui, seule, chamboule les murs en tremblant.

 

Mais moi je veux la musique /                                 / les muscles profonds. 

                                           / le chantier des mots /                                     Tu sais ça ? / Les muscles profonds  /                                                  

                                                                                                                                                                            / ? / 

Ecouter l’espace pour dialoguer avec lui /

                                                        / Sans les murs /

                                                                             / Sans la faux / Sans le froid des dimanches en famille /

 

Alors écouter tes mots c’est violent. Comme une pierre qui s’arrête à elle-même, comme un mot qui ne dit rien de plus que ce qu’il est vraiment. Et la musique? La musique Piere. As-tu oublié les sons ?

 

En raccrochant, je me suis demandée si tu avais compris. Que pour moi, comme un bruit de sable, c’est quand même cela qui compte.

 

 

La position des objets immobiles. C'est quand même cela qui compte

intense_et_passion.jpg

 

 

27 août 2018

M E R C I L A V I E

VIE.jpg