Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 janvier 2021

Etre une femme

Capture d’écran 2021-01-13 à 20.24.52.png

08 janvier 2021

Comme un petit réconfort

IMG_4522.JPG

02 janvier 2021

Après

Construire un nid, finir une thèse

Voilà comment commence une année sans famine, un couple sans gène.

Construire un abris, achever une thèse

Voici donc les pré-requis pour regarder pousser les ailes

libellule-e1566326916219.jpg

 

 

31 décembre 2020

J'ai longuement hésité

 

Capture d’écran 2020-11-16 à 16.15.23.png

Capture d’écran 2020-12-02 à 18.13.12.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Belle

L'année prochaine, j'écrirai. Voici ma seule pensée en cours. Pensée qui court et que je laisse bravement s'envoler.

L'année prochaine, je serai belle. Avec les mots, avec l'envie. Belle de m'être respectée. De respecter ces mots qui fuient.

 

 

 

03 décembre 2020

Rester vivant

Comment fait-on pour louper la page, rater le métro?

 

Et les doigts se perdent, toujours vivants.

Il parait que c'est là l'important: être disponible pour garder ses doigts en vie.

Se lever, déjeuner, sans jamais se poser de questions. Chauffer les muscles. Garder le corps et la pensée en vie. Rester vivant.

 

28 septembre 2020

Aujourd'hui

Aujourd'hui je commence

La mort dans l'âme le feu aux trousses

Peur à la gorge

Nouée,

Entière,

Volatile.

La pire confrontation

La seule aussi

Est la confrontation avec soi.

Mille ans pour s'adopter

Une vie pour se connaître.

Et encore...

Est-ce assez?

21 septembre 2020

.

L'acte poétique n'a pas de passé.

Gaston Bachelard

 

 

 

01 septembre 2020

.

Capture d’écran 2020-08-23 à 14.02.51.pngIl me dit qu'il va construire la maison

Que c'est mieux comme ça

Seul. Avec ses bras

 

Moi, je regarde la forêt

Et je me dis que même dans le bleu du lac

La forêt n'est pas une île.

 

 

 

 

 

13 mai 2020

.

 

[…] Combien y a-t-il d'yeux dans la mer ?

                            Giuseppe Penone, 1990